L’accueil de l’écureuil

Bonjour à vous toutes et tous qui lisez cet article.

Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment ne plus commettre la faute que l’on retrouve très régulièrement dans de nombreux textes, à savoir, doit-on écrire « euil » ou « ueil ».
Pour tout vous dire, apprenez que cette règle s’avère particulièrement simple, elle demande juste un petit peu de réflexion.
La base de cette règle : en principe, tous les mots se terminent en « euil ».
Exemples : écureuil, chevreuil, deuil, fauteuil, etc.
Cependant pour une raison évidente, quand la lettre précédant le son « euil » est un « c » ou un « g », la prononciation deviendrait fautive. On inverse donc le « e » et le « u ».
Exemples : orgueil, accueil, recueil, etc.

Voilà, j’espère que mes explications vous paraissent suffisamment claires.

Je vous souhaite une bien belle journée et vous retrouve très bientôt pour un tout nouvel article.

Publicités
3 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s