Le papillon

L’envie de réécrire des poèmes refait surface de manière fulgurante, en voici donc un nouveau que je partage avec vous. Comme toujours, n’hésitez pas à laisser des commentaires sur votre ressenti à la lecture de ce petit texte.
Je ne sais comment vous décrire
Cette sensation qui me serre et me déchire,
Ce chemin qui vous mène entre amour et passion
Et parvient à vous faire perdre la raison.
La valse des sentiments en mon cœur
M’emporte dans un désir d’insoumission.
Pourtant en moi, cette folie m’écœure
Jusqu’à m’enfermer dans une sombre prison.
Le bonheur d’un papillon voletant de fleur en fleur
N’est trop souvent compris que de lui-même.
Alors, pour toutes les personnes qui, par malheur,
S’attachent à ce beau lépidoptère volubile,
Nul doute que leur souffrance les rendra blêmes.
On ne peut cependant pas leur en vouloir,
Bien que beaucoup vous diraient que c’est trop facile,
Leur cœur s’avère généralement trop débordant d’amour
Pour réussir à ne s’attacher qu’à un seul et unique être,
Surtout quand ils se sentent isolés ou sans espoir.
Si vos sentiments ne sont pas voués à disparaître,
Alors il saura revenir à vous en retour.
Soyez patient et dévoué à cet insecte fragile,
Il vous le rendra et deviendra docile.

Joëlle Dehay

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s