Je sais, c’est compliqué ces règles de français…

Bonjour amis amoureux de l’orthographe (ou pas),

Comme le dit si bien le titre, aujourd’hui nous allons traiter des différents « ses », « ces », « c’est », « sait », « s’est »… Oh oui, ils sont nombreux, ces homonymes, et c’est un vrai casse-tête pour qui a du mal avec les règles de base de l’orthographe. Je vais donc vous donner des solutions pour vous permettre de mieux appréhender cette règle pas si compliquée finalement.

Pour commencer simplement, on va démarrer avec le verbe savoir. Pour s’assurer qu’il s’agit de ce verbe, il suffit de remplacer le présent par l’imparfait.
Exemple :
Je sais que… => Je savais que…
Il sait cela. => Il savait cela.

Pour ce qui est du verbe être, il suffit de remplacer le « c’ » par « ceci » ou « cela ». Si la phrase reste correcte, alors il faut mettre « c’ ».
Exemple :
C’est la meilleure solution. => Ceci est la meilleure solution.
En revanche, s’il s’agit de la forme pronominale, vous le saurez, car vous aurez déjà un sujet. Et si vraiment vous avez un doute, vous passez de la troisième personne du singulier à n’importe quelle autre personne (singulier ou pluriel), la réponse vous apparaîtra naturellement.
Exemple :
Il s’est tordu la cheville. => Je me suis tordu la cheville.
La jeune fille s’est endormie. => Les jeunes filles se sont endormies.

Et maintenant, il reste « ces » et « ses », et ces deux-là sont effectivement assez pénibles à distinguer, mais comme pour les autres règles, il existe des solutions pour les différencier.
Pour reconnaître le « ses » qui est un adjectif possessif, il suffit de passer la phrase au singulier. Si l’on peut le faire, alors il s’agit bien de « ses ». Si on peut remplacer par « ce », « cette », alors il faudra écrire « ces ».
Exemple :
Il a mis ses chaussettes à l’envers. => Il a mis sa chaussette à l’envers.
Je ne comprends rien à ces règles de français. => Je ne comprends rien à cette règle de français.

Il faut admettre que bien souvent, c’est surtout une question de contexte.

Et voilà comment s’en sortir avec tous ces homonymes. Bon courage… et à bientôt pour une nouvelle règle de français.

Et si ça ne vous semble pas assez clair ou si vous avez un autre moyen mnémotechnique à proposer, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Publicités
2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s